dimanche 22 juillet 2012

La tenue du jour #3

Ou mon amour pour les robes asymétriques partie 1.
Oui la partie 2 arrive plus tard hein.

Donc après mon installation pendant 3 jours en chambre d'hôpital (non, mon amygdalectomie n'aura pas son article dédié), j'ai envie de quelque chose de léger, comme vous parler des robes asymétriques :).
Attention, asymétrique pas n'importe comment. Pas de semi-débardeur (mais si tu sais, les hauts qui n'ont qu'une épaule), ni de "j'ai une jambe couverte pas l'autre", ni de voilage version viscose, non non. Mon asymétrique chéri, c'est les jupes courtes devant et longues derrière.
Que je vous explique pourquoi : 
 - parce que même si le devant est court (ce qui est le cas de cette robe hihi), la globalité de la tenue n'est pas vulgaire, la longueur derrière ré-équilibre le tout
 - parce que nos amis les créateurs de mode (oui, il y a des créateurs chez New Look & Primark, tu crois qu'ils se créent comment les vêtements ?) jouent avec la fluidité de la jupe, et que c'est beau ET trèès agréable à porter !
 - parce que si tu as froid, ben tu n'as pas froid des deux côtés :D
 - parce que quand tu marches, ça fait une traîne qui vole derrière toi, et ça c'est classe.

Bon j'arrête de me justifier, j'adore cette coupe et puis c'est tout. 
Rappel de mes fétiches de l'été en matière de robe : les couleurs pastels (deux robes achetées), l'asymétrique (une jupe, une robe), du voile légeer ! (toutes les robes en réalité) et le plissé (une jupe)
Oui mon séjour Outre-Manche m'a permis de refaire ma garde-robe (ci joint mon amour pour Primark & New Look), à petits pris bien sûr.

D'où, très original, ma tenue du jour sponsorisée New Look :







Lunette de soleil - Pimark


Boucles d'oreille - Claire's


Collier - 21st Generation (Amazon.co.uk)


Robe - Madam Rage (New Look)


Bague Moustache - Le Bon Coin


Sandales - New Look







Et en plus cette robe est imprimée léopard. Assez fin pour ne pas tomber dans l'excès mais charmant tout de même. Bref, j'adore vous l'aurez compris :)

Voilàà, d'ici la fin de l'été vous aurez eu droit à plein de nouvelles choses encore !

 
Et juste une parenthèse : un magasin KIKO vient d'ouvrir près de chez moi, je suis en train de tester des vernis crème & top coat mat, à prix tout doux (2.5€ et 4€, yeah yeah), je vous envoie un billet sur tout ça d'ici peu :)

mardi 17 juillet 2012

Le Pot Magique.

Notre histoire commença en avril 2011 lorsque Maman fit confiance aux vendeuses de Sephora pour mon anniversaire. Vendeuses qui lui conseillèrent ce produit magique - un best-seller paraît-il, si tout le veut c'est que ça doit être bien se dit la Madre en mal d'idées originales.

Ainsi je découvris le jour de mon anniversaire un petit pot enrubanné dans un sac Séphora (parmi d'autres cadeaux, certes il est réputé génial, mais il ne faut pas abuser tout de même). Un petit pot estampillé Bain dissolvant express, avec le sous titre c'est magique ! bref un petit pot avec de la mousse noire à l'intérieur. Ni une ni deux je me jette dessus et y plonge mon index avec avidité : je le retire aussitôt pour constater que Ô magie suprême du Pot Magique, tout le vernis a disparu de mon ongle.
Enfin bref  vous l'aurez compris j'ai découvert le principe du pot dissolvant.



Pour celles qui ne connaissent pas encore (QUE-OUA ?) / qui restent perplexes, démonstration en images :

 
AVANT : base + 2 couches de couleur
PENDANT : 10 secondes, sans tourner le pot
APRES : Tadamm ! :)


Ce pot a été mon fidèle serviteur durant une année. Au rythme de une manucure par semaine + les prêts aux copines, je trouve que pour 7.90 € c'est plutôt bien rentabilisé.

De retour de Glasgow, j'en ai donc racheté un. Quelle fut ma déception lorsque je plongeai mes ongle dedans : l'effet n'était plus instantané, il fallait y passer plus d'une minute en tournant le pot dans tous les sens ...
Le rebelle : les 6 couches de vernis à enlever ...
Bon, une fois passée ma rage de "le pot est périmé / j'ai pris le seul du présentoir qui ne fonctionne pas" mon cerveau s'est mis en marche et en a déduit qu'avec environ 6 couches de vernis sur mes griffes (base + couleur 1 + couleur 2 + top coat + Shatter + top coat, tu me diras avec ça ma manucure tient la semaine au moins, et sans bouger), c'est normal que ça prenne plus de temps. Démonstration en vidéo :



video
Crédit audio : Lorie - A 20 ans (oui, nostalgie & coïncidence)

Bon, on remarque que la première plonge enlève le rouge, mais qu'il faut passer (et repasser pour venir à bout des morceaux de Shatter noir ... Mais IL y arrive !

Morale de l'histoire : faites (parfois) confiance aux vendeuses et produits Sephora.

Tu le veux toi aussi ? C'est par

It's time to rock !


'cause I love karaoke parties.

Bref, j'en ai profité pour tester le vernis Sephora It's time to rock ! en combinaison avec Le Rouge H&M (of course, jusqu'à ce qu'il soit vidé ce sera mon rouge chouchou !)
J'ai donc posé une couche de rouge sur les ongles de Florian qui les a prêtés pour l'occasion, suivi du bleu foncé pailleté de chez Sephora. Excusez les petits ratés (de la pose sans scotch et de la photo), mais le rendu est plutôt pas mal, ces deux couleurs se marient bien !









Les vernis :
 Le Rouge : Red Nail - H&M
 Le bleu pailleté : It's time to rock (n°70) - Sephora













Voilà, je rattrape mon retard. Oui oui oui, j'ai des billets prêts à être postés ! Car après l'overbookage du début de vacances je reviens :)
Prochaine étape et avant-goût : mon dissolvant magique (qui tue la mort, sisi) qui m'a un peu déçue la dernière fois. On va débriefer tout ça tékaté.